Des forêts considérées comme un placement financier

Face aux incertitudes du marché boursier, la forêt est devenue le "placement vert" par excellence. C’est le 3ème type de placement après l’immobilier et les marchés financiers.
Banques, assurances, fonds de pension... représentent seulement 2% des propriétaires forestiers mais possèdent 50 % de la surface des forêts françaises. Autrefois gérée de façon familiale, la forêt n’est plus aujourd’hui, pour certains, qu’un capital avec une rentabilité à court terme.